“De 2012 à 2018, l’État a accordé des franchises pour 63,5 milliards de gdes”, selon Enomy Germain

por | octubre 25, 2019

L’annulation des franchises peut être bénéfique pour l’État haïtien, mais cela doit se faire de manière ciblée, selon l’économiste Enonmy Germain qui dit croire que l’administration publique n’a pas besoin réellement de franchises douanières. LIRE LA SUITE SUR HAITI24.NET

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *